Conférence d’Alain Badiou

alain badiouCycle « Pensée Contemporaine »

12.12.2019, 19h00 | Auditorium Theo Angelopoulos – IFG 

L'accès à la conférence d'Alain Badiou, jeudi 12 décembre 2019, se fera par bulletins de priorité, dans la limite des places disponibles. La distribution des bulletins commencera à 18h00.

Pour clôturer le cycle de conférences 2019 consacré à la question de l’égalité et des inégalités, en abordant son aspect purement philosophique et politique, le philosophe Alain Badiou, grande figure de la radicalité intellectuelle et politique, de renommée internationale, partagera avec nous ses questionnements.

Le mot « égalité », comme but affiché du communisme marxiste, a-t-il le même aens que celui que lui a donné la révolution française dans la devise : liberté, égalité, fraternité ?

Alain Badiou, le philosophe d'inspiration marxiste, ancien élève de Louis Althusser, virulent contempteur des « formes monstrueuses d’inégalités » générées par le capitalisme, est, à plusieurs reprises, revenu, dans ses derniers ouvrages, sur les notions d’égalité et de fraternité proclamées par la Révolution française.

Dans son livre de 2017, Je vous sais si nombreux, il voyait dans la fraternité « un protocole de reconnaissance de l’altérité à l’intérieur de l’identité », et justifiait l’égalité par le fait qu’« il n’existe aucun individu dont je puisse penser qu’il est plus autre que je ne le suis moi-même ».

Le philosophe qui « maintient l’hypothèse communiste » comme « idéologie de l’égalité » a enseigné la philosophie à Reims puis à l’université Paris VIII (Vincennes) dès sa création après Mai 68, enfin à l’École normale supérieure, où il a créé le Centre international d'étude de la philosophie française contemporaine.

Son œuvre est abondante et diverse. Elle comprend, outre une somme philosophique en forme de trilogie L’être et l’événement (1988), Logiques des mondes (2006) et L’Immanence des vérités (2018), des romans, des pièces de théâtre, des essais de philosophie (La République de Platon en 2012), de politique (De quoi Sarkozy est-il le nom ? en 2007), ou encore de mathématiques (Éloge des mathématiques en 2015).

Modération : Dimitris Vergetis, psychanalyste, directeur de la revue αληthεια

Entrée libre, traduction simultanée