Nuit des idées : Athènes

/nuitdesidees_thumbnail30.01.2020, 19h00 | « Être Vivant » : Au-dela de l’humain | Auditorium Theo Angelopoulos

Comissaire: Ainhoa Jean-Calmettes
Avec la collaboration de la revue KRISI

Anthropocène, capitalocène, plantationocène : les termes sont nombreux et disparates pour définir la nouvelle ère dans laquelle la Terre serait entrée, nouvelle ère inquiétante, marquée par le réchauffement climatique, la 6e extinction de masse, la multiplication des catastrophes naturelles et le bouleversement des écosystèmes.

 

Chacun de ces termes pointe un coupable (l’homme, le capitalisme, la colonisation et le système des plantations) et invite à un type de mobilisation. Ils se rejoignent pourtant sur un point : si l’on en est ici aujourd’hui, c’est parce que l’homme occidental a nié au reste du vivant une forme d’intériorité, une âme, une subjectivité, un point de vue sur le monde.

Trouver une sortie politique à la catastrophe en cours ne pourra se passer d’une remise en cause radicale de cette conception du monde que l’anthropologue Philippe Descola nomme « naturalisme. » Alors, nous pourrons tenter d’entrer dans le « phonocène » cher à la philosophe Vinciane Despret et qu’elle définit ainsi : « Le phonocène – ou "L’ère des sons de la terre" – engage un régime d’attention particulier au vivant, tel qu’il est encore vivant et pas seulement en voie de disparition. Le phonocène, c’est penser à ceux qui sont encore là et avec lesquels il faut essayer de vivre un peu mieux, réactiver nos capacités de joie, se souvenir de la vie qui résiste, opiniâtre et continuant à exubérer. »

--

#lanuitdesidees

L’Institut français de Grèce organise la 7ème édition de la Nuit des idées. Le rendez-vous annuel qui accueille des intellectuels, artistes, chercheurs, journalistes et le grand public aimant la discussion.

Pour la première fois en Grèce, l’événement est coordonné avec les autres Instituts français à travers le monde et leurs partenaires et s’étend à quatre villes : AthènesThessaloniqueMytilèneHéraklion

Donateur: Fondation Stavros Niarchos
Avec le soutien de l’Institut français (Paris)

--

Programme Athènes 

Auditorium Theo Angelopoulos

19 h : retransmission de l’intervention de Patrick Bouchain depuis la Nuit des idées de Mytilène

20h00 : concert de l’ensemble BrazzyOpera
Nikos Sarris, trompette
Tassos Bakouris, corno
Stavros klavanidis, trombone
Benjamin Hatzikoubaroglou, piano
L'ensemble de BrazzyOpera a été créé dans le but de promouvoir la musique d'opéra à travers la musique sonore, mélodique et soul.

20h40 : introduction du thème « vivre avec les non-humains »

20h45 – 21h15 : Intervention inaugurale d’Evgenia Mylonaki, doctorante de philosophie, CYA, Université ouverte de Grèce : La vie animale : une perspective philosophique 

21h15 : Première discussion
« Vivre plus loin »* : formes, intelligences et sensibilités non-humaines
Animal-machine ou sans esprit : la modernité occidentale a dénié au reste du vivant intelligence, sensibilité et singularité. Pourtant, depuis quelques années, les sciences humaines remettent en cause ces présupposés et commencent à s’intéresser au non-humain. Les cimes d’arbres se révèlent sujettes à la timidité, les forêts apparaissent comme des réseaux complexes de communication, les frontières tracées par les merles s’avèrent lieu de rencontre plus que de fermeture… Des déplacements s’opèrent, tout ce qui semblait « naturel » se révèle contingent : tout aurait tout aussi bien pu être autrement.
* Formule empruntée à l’anthropologue Nastassja Martin

Intervenants :
Mariela Nestora, chorégraphe et performeuse
Violette Pouillard, historienne des animaux, auteure de l’Histoire des zoos par les animaux
Solenn Patalano, biologiste spécialisée dans l’étude des insectes sociaux
Dimitra Kountaki, philosophe et membre du laboratoire d'éthique de l'Université d'Athènes

22h-22h15 : Projection du film La traversée de Mickaël Duperrin

22h15 : Deuxième discussion
Après la nature : recomposer les mondes et les alliances avec le vivant
Sous ses apparences inoffensives, le terme de nature n’a rien de neutre. Il fait signe vers un au-dehors, terrain de jeu tantôt à exploiter à outrance, tantôt à préserver dans sa supposée pureté. Alors que la Terre fait face à la sixième extinction massive de la biodiversité, il apparait de plus en plus urgent pour l’homme d’en finir avec son exceptionnalité et de reprendre sa place au milieu du vivant.

Louis Morelle, philosophe doctorant. L’héritage de la philosophie de la nature et du romantisme allemand
Jade Lindgaard, journaliste à Médiapart spécialiste des questions d’écologie
Aristides Baltas, professeur émérite de philosophie des sciences à l’école nationale polytechnique d’Athènes

Salles 10-12, 2e étage | 19h, 20h, 21h, 22h, 23h (durée 45’)

Escape room philosophique

Que signifie la vie ? Qu'est-ce qui distingue "l'être" ? Qui peut dire avec certitude ce qui le distingue de soi-disant «inanimé» ? 

À une époque où l'intelligence artificielle rend les choses encore plus complexe et les définitions encore moins définies, nous mettons en place un musée interactif de la philosophie, un jeu d'évasion rempli de puzzles, de verrous et de mystère sur - quoi d'autre? - l'existence.

Venez avec nous pour jouer, déverrouiller, sentir, trouver la combinaison de la "vie".

Concept et réalisation : Venia Stamatiadi, Yannis Papanikolas
En grec et en français au choix
Places limitées. Sur inscription uniquement.
Les inscriptions se font à partir de 18h30 à l’accueil de l’Institut français.

23h00 Buffet et dj set | Café de l’Institut français

"Être vivant" autour d'un buffet signifie qu’on est capable d'harmoniser- avec tous nos sens- avec l'espace ambiant et l'environnement qui nous fournit la nourriture, les images, les sons, les odeurs, les textures et, à travers d'eux, le même sens esthétique.

"Être vivant" autour d'un buffet signifie donc qu’on s'intéresse aux processus qui l'ont précédé et qui le suivent, qu’on s’intéresse à prendre la conscience de tout qu’on goûte et à l’empreinte écologique de cette activité.

Commissaire : Maria Chartokolli
Dj set : Eva Tsakni

Nous remercions les sponsors du buffet : Grizo Prasinop - organic herbal experience, Agroktima Zois, Boulangerie Vyzantion, Farme écologique Diamanti, Aetheleon, Kaidancheese, Stefos, Eleokarpos – Kleólia, Homatino ceramics workshop, Olive Tree - The Wooden world, éditions Doma, Ktima Zafeiraki - Domaine Zafeirakis, Tsilili S.A., Bonnum Terrae, Manousos - Traditional Quality Products, Domaine MIGAS, Unipack napkins, ecoVrs, Winery Monsieur Nicolas, Muses Estate

Nous remercions Angeliki Poulou et ses étudiants au Département des arts numériques et du cinéma de l’Université National Capodistrienne d’Athènes pour leur aide à la documentation de la Nuit des idées et au bon déroulement de la soirée : Anastasis Giannakopoulos, Aspasia Gleka, Maria Diamantopoulou, Vasilis Iliakis, Ilias Lachanas, Evangelia Kovatsou, Konstantinos Kourboglou, Ifigeneia Magdalinou, Foteini Malabidou, Anna Filidou, Georgia Fotiou.

 

bandeau_presse